Skip to content

Une mise à jour de Nivatha Balendra

septembre 26, 2019 By: Monica Guan

This post is also available in: English (Anglais)

Quelles sont les meilleures nouvelles que vous avez reçues au trimestre dernier au sujet de votre entreprise?

Chez Dispersa, il s’est passé beaucoup de choses intéressantes qui ont aidé notre entreprise à croître. De un, nous avons déménagé dans un nouvel espace de laboratoires situé au Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB), à Laval. Puisque notre entreprise en démarrage est appuyée par le CQIB, nous faisons partie de l’incubateur en sciences de la vie basé à Québec, qui fournit des ressources et des mesures d’appuis provinciales aux entreprises de biotechnologies. De deux, Dispersa s’est mérité la première place lors d’un concours de présentation de bioproduits organisé par le Consortium de recherche et innovations en bioprocédés industriels au Québec (CRIBIQ).

J’ai également été sélectionnée pour la cohorte du Women Founders Project de Front Row Ventures, un programme d’un mois qui offre des ateliers de développement des entreprises à dix jeunes fondatrices. Ce programme a pour but de mettre les participantes en contact avec des dirigeantes d’entreprises expérimentées. Cela a été une expérience enrichissante de rencontrer d’autres femmes qui ont été dans mes souliers.

Le trimestre passé a sans contredit été rempli de découvertes et marqué par la croissance; je suis très fébrile en pensant aux mois à venir!

Avez-vous rencontré des gens inspirants dans le cadre du Défi des femmes en tech propres?

Oui, j’ai eu la chance de rencontrer bon nombre de personnes formidables. Qu’il s’agisse des visites aux laboratoires fédéraux ou de la participation aux conférences, en passant par le rapprochement avec divers experts de l’industrie, cela a été une aventure incroyable jusqu’ici qui m’a permis d’avoir un bon aperçu. Fait le plus remarquable, j’ai eu la chance de rencontrer Amarjeet Sohi, le ministre des Ressources naturelles, et Christyne Tremblay, la sous-ministre. Ils ont tous les deux joué un rôle central dans la création du Défi des femmes en tech propres.

Comment faites-vous pour conserver un équilibre travail-vie personnelle?

Compte tenu de mon style de vie, conserver un équilibre travail-vie personnelle est d’une importance capitale et c’est un aspect auquel j’accorde la priorité. Je mets un point d’honneur à réserver certaines périodes de temps chaque jour pour décompresser, me détendre et passer du temps avec ma famille et mes amis. Je vais aussi au centre de conditionnement physique et j’ai des séances hebdomadaires avec mon entraîneur pour me garder active. Fait amusant : mon passe-temps préféré est la danse. Je me suis adonnée à la danse classique du sud de l’Inde pendant plus de dix-huit ans et aujourd’hui, je donne un cours d’une heure la fin de semaine; c’est toujours très amusant et relaxant!

Categories
Nivatha Balendra