Skip to content

Naviguer à travers la pandémie de COVID-19

août 7, 2020 By: Nivatha Balendra

This post is also available in: English (Anglais)


Au cours de la matinée du 13 mars, j’ai reçu un courriel disant que les entreprises étaient soumises à des directives gouvernementales pour commencer à travailler à distance en raison du nouveau coronavirus. Les bâtiments de notre laboratoire ont été immédiatement fermés et nous n’avions aucun moyen de récupérer nos articles. Ce qui a débuté par un avis de deux semaines de travail à distance à mes coéquipiers s’est rapidement transformé en plusieurs mois. Il y avait beaucoup d’incertitude quant à la façon dont nous allions continuer à progresser; le fait d’être une jeune entreprise dans le domaine des sciences du vivant signifiait que nos laboratoires jouaient un rôle vital dans le développement de notre entreprise.

En ces temps sans précédent, nous avions l’impression de naviguer dans des eaux inconnues, sans savoir à quoi nous attendre ni quand nous en sortirions. Cela m’a rappelé un dicton de Paulo Coelho : « Vous ne pouvez pas changer le vent, mais vous pouvez ajuster les voiles pour atteindre votre destination. » En tant que dirigeante, je n’avais pas de manuel d’instructions sur la façon de gérer notre entreprise en démarrage en pleine pandémie mondiale; cependant, tout ce que je savais, c’est que je devais réfléchir rapidement et m’assurer que notre équipage atteigne le rivage en toute sécurité.

Nous avons travaillé en équipe, semaine après semaine, en élaborant des plans d’urgence et en tirant le meilleur parti de notre temps de travail à distance. Ce temps nous a permis de sortir des sentiers battus et de trouver comment minimiser les retards dans notre développement. Notre objectif était non seulement de survivre, mais aussi de prospérer malgré les revers de la pandémie.

Faire face au changement et être flexible

Je crois que l’une des plus grandes forces de toute jeune entreprise est la capacité à être flexible et adaptable au milieu d’une évolution constante des demandes du marché. Faire face au changement et regarder une situation difficile sous différents angles sont deux raisons qui m’ont aidé à me lancer dans cette aventure depuis le début. Cela a été encore plus important au cours des derniers mois de la crise de la COVID-19. J’ai estimé qu’il était essentiel pour notre jeune entreprise d’être flexible et créative quant à la manière dont nous pouvons continuer à innover pendant cette période. Cet état d’esprit nous a permis non seulement de poursuivre notre développement commercial à distance, mais aussi de tirer parti des occasions qui se sont présentées au cours de cette période. Le fait de travailler à distance pendant ces derniers mois m’a donné plus de temps pour réfléchir à tout ce qui concerne Dispersa. En ralentissant et en ayant plus de temps pour réfléchir, j’ai pu élaborer de nouvelles applications antivirales de notre technologie qui nous permettraient d’élargir la portée de notre technologie existante. Nous avons ainsi obtenu une subvention de 120 000 dollars de Mitacs pour développer notre proposition antivirale, et nous collaborons avec un groupe de virologistes éminents pour mener la phase expérimentale. Cette capacité à faire face au changement et à observer la situation d’un point de vue extérieur m’a permis de repérer les domaines où nous pourrions entrer dans la normalité à venir avec encore plus de domaines de croissance commerciale.

Redonner à la collectivité

Bien que nous soyons une jeune entreprise et que nos ressources soient limitées, notre souhait était de contribuer d’une manière ou d’une autre aux efforts locaux pendant la pandémie. Nous avons décidé de donner des désinfectants pour les mains aux groupes à risque; toutefois, il y avait un petit problème : nous n’avions jamais produit de désinfectants auparavant. En tant qu’équipe, nous étions motivés à apprendre rapidement et avons basé notre désinfectant pour les mains sur les directives recommandées par l’OMS. En quelques semaines, nous avons obtenu nos toutes premières licences et commandé les fournitures nécessaires pour produire, emballer et étiqueter plus de 100 bouteilles de désinfectant pour les mains. En tant que survivante du cancer, je comprends personnellement la difficile réalité de vivre avec une maladie chronique et d’être immunodéficiente — ajouter la couche d’une pandémie ne fait que compliquer davantage la situation. C’est pourquoi nous avons décidé de faire don de notre lot de désinfectants au centre de bien-être pour cancéreux Hope &Cope, ainsi qu’à notre refuge local pour femmes, La rue des Femmes.

Entrer dans une nouvelle normalité

Alors que nous continuons à nous adapter à la pandémie de COVID-19, il est certain que le monde que nous connaissions est du passé et que nous créons maintenant un nouveau sentiment de normalité. Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement, les pays du monde entier investiront près de 20 000 milliards de dollars dans le cadre de leurs plans de relance post-COVID-19. Au cours des cinq derniers mois, notre économie mondiale a connu un remodelage positif, avec un changement de priorité marqué en faveur de l’adoption de technologies propres et de la mise en œuvre d’un programme écologique. Cette nouvelle apporte beaucoup d’enthousiasme pour les jeunes entreprises de technologies propres comme la nôtre en leur permettant de montrer l’importance à venir de la durabilité.

Par suite de la reprise des activités de notre laboratoire depuis mai, nous sommes reconnaissants d’être de retour et de pouvoir continuer à développer Dispersa. Bien que nous naviguions encore dans les courants de cette pandémie, je me réjouis personnellement de développer de nouvelles perspectives. Je crois que faire face au changement peut vous ouvrir les yeux sur des possibilités auxquelles vous n’aviez peut-être pas pensé auparavant. Prenez ce temps comme une occasion plutôt qu’un revers et ayez confiance que tout finira par s’arranger.

Categories
Nivatha Balendra